Opération « 1 000 chercheurs dans les écoles »

Les lycéens sensibilisés à la recherche biomédicale.

Pour la 3e fois, le Téléthon propose en novembre l’opération « 1 000 chercheurs dans les écoles ».

Son but : informer et sensibiliser les lycéens à la recherche biomédicale.

 

Comme cinq autres lycées du département, le lycée Aimé-Césaire a accueilli la semaine dernière l’opération « 1 000 chercheurs dans les écoles ». Une manifestation nationale soutenue financièrement par l’AFM-Téléthon (l’association française contre les myopathies) qui permet aux élèves de 400 lycées en France de découvrir les dernières avancées de la recherche biomédicale.

Au lycée public, ce sont deux jeunes chercheurs venant de laboratoires nantais, Paloma Jimenez et Baptiste Ameline qui ont présenté aux élèves de première et terminale ST2S (Sciences et technologies de la santé et du social) les travaux qu’ils mènent au quotidien pour lutter contre les maladies génétiques.

C’est l’une des enseignantes du lycée, Angela Flores-Ribeiro, professeure en biologie-physio-pathologie, qui avait effectué la demande de participation du lycée pour l’opération. « J’avais déjà pratiqué cette expérience dans un autre lycée et j’avais trouvé que cela apportait beaucoup d’éléments très concrets par rapport au programme que nous étudions, notamment en classe de terminale », explique-t-elle.

Pendant une heure trente environ, une soixantaine d’élèves ont écouté les deux chercheurs et ont pu leur poser leurs questions. « C’est très intéressant car ce qui a été dit sera repris et commenté en cours. Nous avons aussi la preuve que les dons du Téléthon servent bien à quelque chose », commente un groupe d’élèves de terminale.

L’Hebdo de Sèvre et Maine, le 10/11/15.

 

photo-test-v3-017-630x0


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De gauche à droite :

Angela Flores-Ribeiro et Cécile Paillot, professeures au lycée, les deux chercheurs Baptiste Ameline et Paloma Jimenez.

Sur la droite Gérard Boccanfuso, le proviseur du lycée.